La "sèche d'Alon" a encore frappé

Un Yacht de 30m l'a heurté ce 8 août et a dû s'échouer

Les marins locaux connaissent bien cette pierre quasi affleurante qui est à quelques encablures au large de la calanque de Port d'Alon. Elle n'est pas balisée par une perche ou une tourelle de danger qui préviendrait visuellement les capitaines des embarcations qui cabotent. Cependant, ce rare danger pour la navigation dans nos parages, est bel et bien référencé sur les cartes marines.

Pourtant, chaque année, ce sont plusieurs bateaux, en particulier l'été, avec des marins occasionnels nombreux sur l'eau, qui parviennent à s'y causer des dégâts.

En ce samedi 8 août 2009, c'est un Yacht de 30 mètres battant pavillon britannique qui l'a heurté, occasionnant une voie d'eau.

La Préfecture Maritime a confirmé vers 22H ce que les promeneurs bandolais et sanaryens qui fréquentent la baie de Bandol avaient constaté: pour parer à l'urgence, avec un nez qui s'enfonçait dans l'eau, le Matanthar est venu s'échouer sur les fonds sablonneux de la plage du Lido afin de stabiliser la situation, escorté par la SNSM de Bandol.
La météo calme de cette première quinzaine d'août devrait lui permettre de patienter ici quelques heures, avant de pouvoir se faire assister vers un port qui pourra l'accueillir afin de faire les travaux de remise en état.

Si vous naviguez autour de Bandol, repérez bien ce haut-fond, et gare aux "rochers flottants" dont beaucoup de marins, même professionnels, déplorent les agressions...



english deutsch italiano russian russian

Informations générales