L'île de Bandol II

Un pays de lanterne magique

Elle se trouve à 300 mètres de la terre ferme près de l'entrée du port. Sa longueur, du sud-est au nord-ouest ne dépasse pas 500m.
En 1872, une Monographie de Bandol par A. Vivien s'intéresse à l'île et préconise d'y construire une forteresse de défense, ce qui ne sera jamais réalisé. Elle décrit ainsi ce que l'on pouvait alors y observer: "La partie nord présente en bordure de la mer, une surface plane où se trouve une jolie bastide entourée de pins domicile du gardien de l'île, un jardin puis quelques grands terrains, aujourd'hui incultes entourés de murs pour protéger du mistral les cultures d'immortelles d'Orient qui occupaient il y a une cinquantaine d'années une grande partie de l'île. Derrière cette bande littorale les bancs de calcaire s'élèvent brusquement, présentant au sommet (6,30 m) couronné d'un oratoire, petit plateau jadis cultivé, puis se terminant sur la côte sud en falaises presque verticales.

Faune et flore
En 1859, la Promenade de Mars à Toulon d'Adolphe Meyer s'intéresse à la flore de l'île. "En côtoyant ainsi la Méditerranée, on découvre le château de Bandol et son île où croissent en abondance le Narcisslis orientalis, la ferulila communis, l'asphodèle et de gros fenouils. Des côtes de la voie paraissent des champs zébrés d'or comme un riche blason ; on y cultive l'immortelle, cette fleur si jolie, si persistante et que sa durée a fait consacrer aux tombeaux."
L'île de Bandol ne compte que deux espèces de reptiles, le Phyllodactyle, et le lézard gris.

Paul Ricard
En 1950, l'achat de Bendor va faire la une des gazettes et apporter un peu plus à la réputation de son nouveau propriétaire, Paul Ricard dont le nom est pour tous, synonyme de pastis. L'épopée des Ricard commence le 7 avril 1932 dans le quartier Sainte-Marthe, à Marseille. Ce jour-là, après dix-sept ans d'interdiction, la fabrication et la vente des boissons anisées à 40° sont de nouveau autorisées. Elles ont été interdites en France en 1915, ce qui n'a pas empêché un marché clandestin assez rémunérateur. Ricard se trouve alors en rude concurrence avec la maison Pernod, qui est présente sur le marché depuis 1805. Pernod est ancien, Ricard est jeune et moderne, ses techniques de vente sont puissantes et innovantes. Il va s'imposer sur le marché en proposant à grand coup de pub une boisson qui n'est pas blanche, contrairement aux autres anisettes, mais d'un beau jaune or. Ricard, à base d'alcool, d'anis étoilé, de réglisse et de plantes aromatiques du coin devient le vrai pastis de Marseille et s'impose à l'heure de l'apéro.

En 1952 Paul Ricard qui a autant la passion de la publicité que celle de la construction, commence à transformer l'île de Bendor en un haut lieu touristique européen, pour en faire une sorte de principauté ricardienne.

La transformation
Un port est aménagé au nord de l'île, face à Bandol. Particulièrement bien abrité contre les vents dominants, le mistral, le vent d'est et la largade, il devient un lieu d'amarrage pour les bateaux de plaisance.
Une drague puissante approfondit le port et des blocs de plusieurs tonnes, transportés du rivage par mahonne, sont savamment disposés par des scaphandriers pour établir des quais et des jetées-abris. Une digue de 115 mètres et un avant-port créent ainsi un plan d'eau particulièrement calme. Un chenal d'accès dragué à 2,50m, permet l'accostage de bateaux d'un tirant d'eau élevé. En cas d'avarie, les navires peuvent être amenés à terre grâce à un plan incliné avec treuil et patin-slip.
Bendor n'est, pour le public, relié au continent que par les huit vedettes de la flotte Ricard qui parcourent en sept minutes les 1500 m du trajet. Les premières Baie dit Soleil, le Coucoussa, le Super Coucoussa, la Bandolaise etc., ont été grandement illustrées par la carte postale ainsi que le fleuron de la flottille, le Garlaban, un joli yacht destiné aux invités privilégiés.

La suite au chapitre III...

Par Max MOUTTE, historien communal de Bandol en collaboration avec Nicole Guillot

<< Bendor, l'île qui vous enchanteraSuite >> Un décor de féerie ou d'opéra comique


english deutsch italiano russian russian

Informations générales