article

Bunan, la passion partagée

Domaines Bunan

Félix Bunan était viticulteur en Algérie. A sa mort, prématurée, c'est Paul, son fils ainé qui devient vigneron à la suite de son père, il n'a que 16 ans. En 1961 la famille décide de venir s'installer en France, les deux frères Pierre et Paul cherchent un domaine au bord de la méditerranée, lorsqu'ils découvrent sur une revue, le Moulin des Costes, un petit domaine dans les environs de Bandol. Immédiatement cela fait tilt, d'abord parce que pour eux, le vin de Bandol, c'est déjà une référence, ensuite parce que pour les amateurs de cinéma et admirateurs de Marlon Brando qu'ils sont, ils revoient les images de l'idylle de l'acteur avec une fille de pêcheur, et dans leur tête, Bandol c'est le port de pêche de leur fantasme. La saga Bunan peut commencer!

Philippe, Claire, Laurent et Françoise

La famille Bunan


A l'heure où l'on vient de fêter les 50 ans du domaine, la 3eme génération arrive aux affaires, sous l'oeil attentif des deux fondateurs.

Laurent, fils de Paul, après des études de viticulture et d'oenologie, complétées d'une formation en Californie, est responsable de l'export et du développement.
Françoise, sa soeur, est chargée de la communication et de l'animation du Domaine; son goût et ses connaissances dans les arts plastiques sont à l'origine d'événements exceptionnels. Claire, fille de Pierre, formée au marketing et à la commercialisation des vins, explore de nouveaux marchés. Son frère Philippe, jeune ingénieur agronome, a complété sa formation par des stages aux USA et en Espagne avant de rejoindre le vignoble où il s'occupe plus particulièrement des chais et de la vinification.

Les Domaines Bunan


Pour s'installer les Bunan n'ont pas choisi n'importe quel site, étendu au fil des années. La vaste surface de leur domaine leur permet de bénéficier de tous les caractères du terroir de Bandol: son ensoleillement exceptionnel, ses microclimats, ses entrées maritimes et son mistral salvateur, ses sols caillouteux, ses pierres sèches, ses restanques, sa géographie accidentée et sa géologie venue de la nuit des temps qui composent cette aridité, seule capable de donner au cépage Mourvedre les conditions idéales de son épanouissement.

Le Moulin des Costes, AOC Bandol, dans la famille depuis 1961, ouvert sur la Méditerranée, domaine de 40 hectares sur les sites de La Cadière et du Castellet avec ses pieds de Mourvedre et de Granache de plus de 45 ans.
Le Mas de la Rouvière, AOC Bandol, dans la famille depuis 1969 et qui s'étend sur 15 hectares sur le site du Castellet, exposé plein sud en restanques abruptes.
Le Château de la Rouvière, AOC Bandol, dans la famille depuis 1969, et ses 7 hectares sur le village médiéval du Castellet. Il est planté des pieds les plus anciens et bénéficie d'une exposition unique qui autorise aux vins une longue garde et qui exprime toute l'identité du Mourvèdre.
Bélouvé, bastide du XVIIIe entouré de 12 hectares de vignoble reconstitué par la famille Bunan en 1978. Il produit un côte de Provence classique.

Suite >> L'Art et le vin


english deutsch italiano russian russian

Informations générales