Bandol

Personnalités communales

En raison du rôle que ces personnalités ont joué dans l'histoire de Bandol, il n'est pas étonnant de retrouver leurs noms dans la géographie de Bandol : rues, places, salles municipales, etc.

Ils ont agi en défenseurs des bandolais, en politiques, en artistes, en médecins, en professeurs, mais à chacun, le Bandol d'aujourd'hui doit quelque chose, et notamment sa notoriété car ils ont fait le Bandol qui a séduit les célébrités puis le grand public avec les vacanciers.

Parmi les plus connus :

Jean-Baptiste GARDON, curé communal et paroissial de 1767 à 1790, député au Parlement de Provence en 1788, maire de la commune en 1790.

Jacques VIVIEN,(*1791) directeur scolaire 1830 et fondateur du pensionnat de le rue des écoles en 1850.

Alfred VIVIEN (1832-1909), né à Bandol, enseignant et directeur scolaire de 1860 à 1880 et maire de 1881 à 1901.

Joseph RAVAISOU (1862-1925), né à Bandol qui était, enseignant, éditorialiste, musicien, artiste peintre pictural et ami personnel de Paul CEZANNE, il est membre sociétaire de l'école de peinture d'Aix en Provence.

Louis MARCON (1888-1939), médecin communal, bienfaiteur et ancien combattant, blessé de la première guerre mondiale.

André PONS dit Marat–Le Peletier devenu PONS de l'HÉRAULT; commandant du fort de Bandol en 1793 qui invita Napoléon BONAPARTE à Bandol pour manger une "bouillabaisse" et qui sauva de la guillotine trente bandolais fédéralistes ; devenu directeur des mines de l'île d'Elbe pendant le séjour de Napoléon, puis devient Préfet de Lyon et du Rhône, ainsi que du Jura.

Henri POUPON, originaire du village voisin du Plan du Castellet, est un des artiste et comédien du cinématographe partenaire de RAIMU et FERNANDEL qui fit de nombreux film de Marcel PAGNOL, compositeur littéraire, résident permanent de Bandol ; il est le personnage le plus communal de Bandol du cinéma provençal.

Jules MURAIRE dit "RAIMU", artiste de cinéma qui avait une villa sur le quartier du Plateau dénommé "la Ker Mocotte" ou il résida plusieurs années de 1936 à 1944.

Jeanne BOURGEOIS dite "Mistinguett", artiste de music-hall qui résidait dans une villa située sur le chemin du château.

Katherine MANSFIELD, écrivain qui résidait d'abord à l'hôtel Beau Rivage, puis demeura a la villa "Prélude" du quartier de Pierreplane en 1919 et 1925.

Georges BERNANOS, en 1946 se logea à la villa "la Pinède" ou il écrivit une partie du "Dialogue des carmélites" (sous réserve).

Dany CARREL de CHAZELLES du CHAXEL, actrice et comédienne en vacances à Bandol, apprit la conduite automobile à l'auto-école Marcel Moutte en 1956.

Louis LUMIERE, demeure dans sa villa "Lumen" la bien nommée au dépens de ses deux autres villas "les Ruines" et "le Rêve Bleu" qui deviendront par la suite la villa "Lumen" ; Louis décèdera à Bandol, le 6 juin 1946.

Henri LOMBARD (1855 - 1925), sculpteur enterré à Bandol qui résidait dans la villa "La tartane" située au Boulevard Victor Hugo, c'est lui qui a fait en 1920, le "Monument aux Morts" communal.

par Max MOUTTE, historien communal de Bandol



-

Retrouvez les personnages célèbres ayant séjournés à Bandol sur la page suivante !

Suite >> Personnalités communales (suite)


english deutsch italiano russian russian

Informations générales