Bandol

Ethymologie du nom

La dénomination du nom de la future commune qui va devenir Bandol, à plusieurs étymologie avec différentes interprétations dont voici celles retenues par l'histoire.

En arabe, "Ben-Dorin" voudrait dire "fille de la colline" et désignerait de manière imagée l'actuelle "île de Bendor", d'où arrivaient les envahisseurs, nom qui expliquerait aussi la terminaison des reliefs du Bois Maurin.

Certains considèrent cependant l'hypothèse comme douteuse, la présence sarrasine à tendance a être revue à la baisse par l'archéologie retrouvée au profit de pillards dont l'origine serait purement et simplement locale.

Il est aussi proposé une origine antique : "Bendoritum", serait un héritage gaulois signifiant "le gué blanc", sans doute le détroit séparant la presqu'île rocheuse de l'île de Bendor, au temps où on pouvait le franchir à pied.

Donner par les archives de l'Abbaye de Saint-Victor de Marseille, nous avons "Bendor" en 1229, "Bendol" en 1561, de "Bendort" en 1596, "Bendor" en 1613, "Bandols" sur un registre de la commune du Castellet en 1681.

Nous pouvons dire à notre époque que par sa vocation maritime, "Bandol est la fille de la mer" ou "Bandol Belle Rade" déjà sur les cartes de CASSINI qui érigea des cartes de toute la France dés 1750.

par Max MOUTTE, historien communal de Bandol

-

-



english deutsch italiano russian russian

Informations générales